L'Ouest américain aux Editions du Chêne

Textes: Sophie Gergaud
Photographies : Agence Gamma-Rapho
Parution : 18 Janvier 2012
Format : 250x250 mm
Pages : 272




















Quatrième de couverture :
Il y a des déserts de gypse blanc, des canyons plus rouges que le feu et des étudiants qui portent fièrement le T-shirt de leur université. Il y a le Golden Gate dans la brume, l’ombre des séquoias géants et une souris nommée Mickey. Il y a des chercheurs d’or sur des photos, avec une pelle à la main, et des motards qui se croient encore sur la Route 66… Il y a des panneaux de motel qui clignotent, des mustangs qui rêvent de rodéos et les tramways de San Francisco qui foncent vers l’océan. Il y a Santa Fe et Las Vegas, des geysers qui jaillissent à heure fixe, des ours et des coyotes, et Toni qui dessine avec des sables de couleur. Il y a l’Ouest américain… Des milliers de sensations, d’impressions, de souvenirs que ressuscite cet album magnifique. Ouest américain est le 13e titre de cette collection chaleureuse et vivante qui fait la part belle aux images et parle d’abord aux sens, aux émotions. Le découpage du livre est thématique et non géographique. Chaque thème choisi correspond à un « souvenir fort » du voyageur.

Critiques, commentaires


Wild Wild West
Un livre formidable, comme un carnet de voyage, pleins de photos chaleureuse, étonnantes ou spectaculaires, qui vous plonge tête la première dans le mythique Ouest Américain.Un grand voyage à lui tout seul! 
Coups de cœur des vendeurs : Carole de FNAC Clermont-Ferrand 
Traductrice et ethnologue, Sophie Gergaud est passionnée par les Etats-Unis qu’elle sillonne chaque année. Cette spécialiste des populations amérindiennes consacre un album magnifique à l’Ouest américain, terre d’accueil des réserves indiennes. En un peu moins de 300 pages, ce beau livre embarque le lecteur dans un périple hors du commun, sur les terres désertiques et écarlates des premiers chercheurs d’or.
L’ouvrage fait la part belle aux photos et aux clichés d’époque, où les êtres humains occupent autant de place que les paysages. L’Ouest américain a attiré des générations d’hommes et de femmes qui, séduits par l’immensité des terres à cultiver, la richesse du sol et le climat attrayant, venaient y chercher le « rêve américain » et la grisante liberté des grands espaces. Cette quête de prospérité et de félicité a transformé l’Ouest - et notamment la Frontière - en un Eldorado mythique, mais parfois trompeur.
Si les textes sont courts et les légendes brèves, c’est qu’il n’est nul besoin d’épiloguer pour comprendre à quel point l’Ouest américain se mérite. Ses paysages aussi insolites qu’inattendus provoquent émerveillement et fascination, des couloirs d’Antelope Canyon au parc national de Yellowstone en passant par le désert d’Arizona et le Grand Canyon.
Le périple se poursuit à travers les légendaires villes californiennes, San Francisco et Los Angeles et leurs vestiges d’une époque contestataire révolue. Ici, de grands routards comme Jack Kerouac, William Burroughs et Allen Ginsberg ont laissé leurs empreintes. Un voyage fascinant, entre nature et culture, aux sources du mythe américain.
Camille Bruère 

Un très beau livre, 25x25 cm, très épais avec une magnifique couverture souple et de belles illustrations en relief. Ce livre nous présente donc tout l’Ouest Américain, de San Francisco à Los Angeles en passant par le Grand Canyon, la mythique Route 66…
Une double page présente d’abord le chapitre abordé et ensuite plusieurs pages illustrées de somptueuse photos nous montrent les paysages, les habitants, les fêtes traditionnelles, la nature, les animaux, d’anciens documents d’époque…
Les photos sont bien commentées et permettent d’apprendre pas mal de choses sur cette région très importante des Etats-Unis.
L’accent est mis sur le côté voyage, sensation et émotion. On sent que l’auteure a pris beaucoup de plaisir à réaliser ce livre et les photos qui l’accompagnent mettent en valeur le récit de la voyageuse !
On sort de ce livre la tête pleine de rêves mais aussi impressionné par la démesure des ces paysages, de ces villes, de cette culture si variée et si vivante !
Un album qui vous invite au voyage sur les mythiques paysages de l’Ouest Américain ! 
Madoka
Au cœur du rêve «born in the West » 
Certes, nul n’est forcé d’aimer tous les pans de la civilisation « made in America », mais personne ne peut raisonnablement rester insensible devant les paysages féériques de l’Ouest. De formidables décors de cartes postales mais aussi une façon de vivre bien différente du reste du pays et objet d’étude de l’éthnologue Sophie Gergaud. Influencés par les western et les road-movies, nous avons tous une vision idéalisée de cet Ouest situé au cœur de l’Arizona, de l’Utah, du Nevada, du Nouveau-Mexique ou de la Californie. Il suffit d’y penser pour avoir des envies de tailler la route.
L’Ouest, terre de rêves et de destinations touristiques. Certes.
Mais comme le rappelle l’auteur, il serait malvenu d’oublier que «l’Ouest fut également le refuge des miséreux  et autres anticonformistes. Il s’impose dans l’imaginaire comme le pays des hors-la-loi, des armes à feu et des règlements de comptes. Le lieu de tous les possibles, là où s’est forgé le mythe de la réussite. Là où les histoires vraies les plus folles côtoient les scénarios les plus réalistes
Avec en point d’orgue la Californie, terre promise pour tous les abandonnés, les malheureux du rêve américain. Aujourd’hui eucore, elle sert d’aimant à des milliers de naïfs venus y chercher gloire et fortune avant de se brûler les ailes sur le bûcher des désillusions. Preuve de son attractivité, les trois plus grandes villes de l’Ouest sont situées en Californie : San Francisco, San Diego et Los Angeles, «la plus grande métropole du monde située le long d’un littoral, après Perth et Rio de Janeiro.» Des villes qui restent les derniers pôles d’attraction à conquérir. «Des saladiers ethniques où les populations se superposent sans se mélanger.  Entre 1970 et 2000, Las Vegas, Nevada, a, par exemple,  vu sa population augmenter de 88%

Mais plus que les villes, ce sont les parcs nationaux qui servent de destinations de voyages. Des musées naturels devenues des institutions visitées par des millions de touristes, été après été. Des parcs protégés depuis la création du Service des parcs nationaux  par le président Wilson en 1916. Arches Canyon, Grand Canyon, Zion, Bryce Canyon, Death Valley ou Monument Valley… Ils sont tous présents dans ce très bel album qui devrait inciter ses lecteurs à un séjour en pleine nature. De belles photos certes, mais aussi des extraits de classiques de la littérature américaine et des témoignages de natifs ou d’immigrés venus goûter la possibilité de recommencer une vie meilleure.
L’Ouest, c’est aussi ces routes interminables, mythiques. Celles qui rappellent les pistes tracées par les pionniers. «La route. Elle incarne tantôt la promesse d’une vie meilleure, tantôt une folle équipée sauvage, tantôt la possibilité d’un voyage initiatique. L’appel puissant de la liberté.»                                                      
Et si l’Ouest était , tout simplement, « l’endroit le plus joyeux au monde », comme était surnommé autrefois Disneyland ?
Philippe Degouy

Au premier abord on pourrait se dire : Allez, encore un pavé à vocation touristique pour encombrants mobiles suréquipés qui,  pour assurer leur reproduction, migrent tous les ans vers les étapes du Tour de France.  Eh bien non !.. Le temps de brûler quelques casquettes anisées ou un lot d’espadrilles bridées et je vous explique. Les photos qui illustrent l’ouvrage sont fournies par l’agence Gamma-Rapho pour laquelle oeuvrent de grands noms de la photographie, tous animés par la passion du reportage de voyage et de la diversité des cultures du monde. L’auteur(e) des textes. Sophie Gergaud est ethnologue, spécialiste de cultures amérindiennes, et elle séjourne régulièrement aux Etats-Unis. Le découpage du livre n’est pas géographique ; textes et images s’articulent autour de thèmes qui relèvent plus de sensations ou d’états d’âme qui incitent au vagabondage d’humeur plutôt qu’à la quête paresseuse du gîte et du couvert. Certes, difficile de passer outre les clichés colorés de l’American Dream mais pour peu qu’il y soit sensible, le lecteur en croisant Kerouac, London ou Jim Harrison comprendra ce qu’était et ce qu’est devenu “The Frontier“ : “A long time ago, came a man on a track… And he put down his load where he thought it was the best…” (Dire Straits). Dans la collection “C’ est le rêve” c’est un beau voyage que nous offrent les Editions du Chêne !
“Germaine ! Range le barbeuc, plie le auvent, éteins la télé et branche le Gps ! Cap à l’Ouest ! On part aux Staytes  bordel !”

Du chercheur d'or au motard de la route 66, l'Ouest américain regorge d'images fortes et de sensations inoubliables. Sophie Gergaud et Pascale Beroujon sortent en janvier un superbe album intitulé L'Ouest américain aux éditions du Chêne.
Les deux complices nous proposent un magnifique voyage à travers la culture américaine et  les paysages incroyables. De San Francisco à Las Vegas laissez-vous embarquer par les prises de vues exceptionnelles de la photographe Pascale Beroujon et les textes érudits de Sophie Gergaud.
L'Ouest américain est le 13eme ouvrage d'une collection chaleureuse axée sur le voyage et les souvenirs forts des voyageurs, qu'ils nous livrent à chaque fois avec enthousiasme et authenticité !

"Au panthéon des stars du cinéma américain, la route occupe la première place. Artiste caméléon, elle incarne tantôt la promesse d'une vie meilleure, tantôt une folle équipée sauvage sauce western, tantôt la possibilité d'un voyage initiatique", Sophie Gergaud, "L'Ouest américain", 2012

Ouvrir un guide de la collection « C’est le rêve » chez le Chêne, c’est la promesse à la fois d’être agréablement dépaysé mais aussi d’apprendre beaucoup de choses. Le présent guide ne déroge pas à la règle, et s’impose comme le parfait documentaire pour s’imprégner de l’Ouest américain contemporain : superbes photos, textes bien écrits, richement documentés et donc très intéressants, citations de romans, poèmes, etc. Alors bien sûr, un tel livre n’est pas à lire d’une traite, mais à feuilleter par petits bouts, comme on pourrait regarder des extraits d’un film documentaire sur la vie dans le Grand Ouest.
Christian, Annie et Antoine
- See more at: http://www.mediatheque.grand-troyes.fr/webmat/content/critiques-septembre-2012-mediatheque-des-chartreux-racines-americaines#sthash.EftqBhlP.dpuf

Ouvrir un guide de la collection « C’est le rêve » chez le Chêne, c’est la promesse à la fois d’être agréablement dépaysé mais aussi d’apprendre beaucoup de choses. Le présent guide ne déroge pas à la règle, et s’impose comme le parfait documentaire pour s’imprégner de l’Ouest américain contemporain : superbes photos, textes bien écrits, richement documentés et donc très intéressants, citations de romans, poèmes, etc. Alors bien sûr, un tel livre n’est pas à lire d’une traite, mais à feuilleter par petits bouts, comme on pourrait regarder des extraits d’un film documentaire sur la vie dans le Grand Ouest.



Au premier abord on pourrait se dire : Allez, encore un pavé à vocation touristique pour encombrants mobiles suréquipés qui,  pour assurer leur reproduction, migrent tous les ans vers les étapes du Tour de France.  Eh bien non !.. "Ouest Américain" est tout sauf ça.  Le temps de brûler quelques casquettes anisées ou un lot d’espadrilles bridées et je vous explique. Les photos qui illustrent l’ouvrage sont fournies par l’agence Gamma-Rapho pour laquelle oeuvrent de grands noms de la photographie, tous animés par la passion du reportage de voyage et de la diversité des cultures du monde. L’auteur(e) des textes. Sophie Gergaud est ethnologue, spécialiste de cultures amérindiennes, et elle séjourne régulièrement aux Etats-Unis. Le découpage du livre n’est pas géographique ; textes et images s’articulent autour de thèmes qui relèvent plus de sensations ou d’états d’âme qui incitent au vagabondage d’humeur plutôt qu’à la quête paresseuse du gîte et du couvert. Certes, difficile de passer outre les clichés colorés de l’American Dream mais pour peu qu’il y soit sensible, le lecteur en croisant Kerouac, London ou Jim Harrison comprendra ce qu’était et ce qu’est devenu "The Frontier" : "A long time ago, came a man on a track… And he put down his load where he thought it was the best…" (Dire Straits). Dans la collection "C’est le rêve" c’est un beau voyage que nous offrent les Editions du Chêne !
Ouvrir un guide de la collection « C’est le rêve » chez le Chêne, c’est la promesse à la fois d’être agréablement dépaysé mais aussi d’apprendre beaucoup de choses. Le présent guide ne déroge pas à la règle, et s’impose comme le parfait documentaire pour s’imprégner de l’Ouest américain contemporain : superbes photos, textes bien écrits, richement documentés et donc très intéressants, citations de romans, poèmes, etc. Alors bien sûr, un tel livre n’est pas à lire d’une traite, mais à feuilleter par petits bouts, comme on pourrait regarder des extraits d’un film documentaire sur la vie dans le Grand Ouest.
Christian, Annie et Antoine
- See more at: http://www.mediatheque.grand-troyes.fr/webmat/content/critiques-septembre-2012-mediatheque-des-chartreux-racines-americaines#sthash.EftqBhlP.dpuf
Ouvrir un guide de la collection « C’est le rêve » chez le Chêne, c’est la promesse à la fois d’être agréablement dépaysé mais aussi d’apprendre beaucoup de choses. Le présent guide ne déroge pas à la règle, et s’impose comme le parfait documentaire pour s’imprégner de l’Ouest américain contemporain : superbes photos, textes bien écrits, richement documentés et donc très intéressants, citations de romans, poèmes, etc. Alors bien sûr, un tel livre n’est pas à lire d’une traite, mais à feuilleter par petits bouts, comme on pourrait regarder des extraits d’un film documentaire sur la vie dans le Grand Ouest.
Christian, Annie et Antoine
- See more at: http://www.mediatheque.grand-troyes.fr/webmat/content/critiques-septembre-2012-mediatheque-des-chartreux-racines-americaines#sthash.EftqBhlP.dpuf