Publication : Les Hommes Racines (contribution)


Hommes racines
de Pierre de Vallombreuse


Le monde ne s'est jamais départi d'une certaine violence, violence économique, culturelle, militaire, climatique, et l'homme pour ne pas disparaître, doit savoir s'adapter mais parfois aussi entrer en résistance. 

"Comment une terre forge-t-elle une identité ? Comment l'homme réagit-il aux bouleversements et à l'évolution de son environnement ? C'est avec ces interrogations en tête que j'ai commencé ce travail sur les peuples racines. Des peuples dépositaires de savoirs et de pratiques spécifiques, à l'histoire souvent méconnue, et qui aujourd'hui, entre adaptabilité et vulnérabilité, sont confrontés à des situations difficiles au premier rang desquelles les désastres écologiques. C'est dans ce contexte que le projet aborde la notion de racines. En rencontrant des peuples solidement ancrés dans leur territoire et d'autres ayant été soumis à l'épreuve du déracinement, Hommes racines dessinent les profondes mutation qui affectent notre modernité. Avec l'espoir de susciter une réflexion sur l'humanité durable dont le corollaire est la protection de la nature.

Pierre de Vallombreuse


Contributions :
Sophie Gergaud, Les Gwich'in, gardiens de l'Arctique